lady Mô et ses cas barrés

le pétomane

il était une fois une violoniste qui se mit à écrire des chansons…

elle ne pensait pas du tout les chanter,

pourtant ce soir, vous tenez entre vos mains le programme de ce que vous allez entendre et voir

 

2 artistes qui vous déballent leurs états d’âme vagues qui divaguent, tantôt drôles, pathétiques, émouvants, tendres, caustiques voire acides, jamais méchants, dans le gentil, le généreux, le « tout doux pour vous… »

Musiques et chansons s’entremêlent pour faire de votre soirée une rencontre inoubliable !

 

La lady Mô, violon, mandoline, voix…

Bix, son Spé-Psy (bizarre bizarre !!!) : accordéon, clavier, voix

 

Beaux messieurs…  je suis née pour vous plaire, je suis là pour rêver, juste pour ne rien faire et chanter…mais d’abord, il faut payer…

 

…Mon petit nom c’était Jean-Charles, comment expliquer à ma mère qu’à présent je m’appelle Bérengère

 

…Depuis que je suis toute petite, je rêve de porter l’habit… replacer en pleine lumière l’instrument roi, l’instrument fou, il est placé dans mon derrière, mon maître c’est Misou Misou… un véritable pétomane

 

Petit tango pour Lui

 

… L’amour, l’amour, l’amour… Elle est monumentale, elle a deux ans d’âge mentale, elle est pleine de graisse…c’est une vraie baleine… mais elle aime rigoler et chaque fois que je la vois, j’ai mon p’tit cœur qui bat…

 

…C’est la bourrée du labour… va-t-en faire le jardin… va les légumes planter… je préfère danser le calypso… contre toi, mon moi collé… mais tu n’as pas encore terminé…

 

Ma voisine qui est divine… Qu’est-ce que va dire ma femme, elle va me coller un blâme… je rends service aux dames… j’y peux rien, j’ai du charme…

 

Les sentiments sont embarrassants… mais l’on se ment, c’est décevant… pouvoir se retourner… retisser le passé… ne plus se tromper… et l’on se traîne notre petit cœur saigné à blanc…

 

…L’amour, la passion, c’est pas forcément le drame, les cris, les pleurs, les larmes… on s’envole… on se met à swinguer…

 

Un petit abricot pour mon coco, un petit coco pour mon abricot… mais, je me réjouis parce qu’au paradis, d’après ce qu’on en dit, c’est le pays des fruits…

 

… Les fleurs au doux parfum de la vanille… danser, chanter autour d’un brasero… goûter, oh, pour un soir… magie avoir tout oublié… misère… pouvoir tout oublier… pas gâcher la photo… la vanille…

 

… C’est pas pour vous fâcher, le poète à raison… les victimes sont devenues leur propre bourreau…oh, messieurs les présidents…  dire votre incompétence devient plutôt urgent… faites gaffe, on peut tomber…

 

… J’suis un grand con… un super con… c’est naturel, puisque c’est vert…ils préconisent que j’économise en me gavant de leurs marchandises… ils me le disent et, je les crois… un super grand con, sot, mateur

 

… Ouf, respiration, interlude musical

 

… synthèse musicale de toute une vie… Lucelavie

 

… nous arrivons au terme de cette croisière musicale…Merci, merci, merci

 

…Vous l’avez bien mérité, une formule MAGIQUE !!!

 

Je t’aime, TOI… Je t’aime, TOI… Je t’aime, TOI… et TOI et TOI… mais, je m’aime, MOI, je m’aime, MOI, et oui, je m’aime, MOI… C’est pour mieux t’aimer, TOI !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*