lady Mô, la genèse

MÔ

en 2012, Mô passe ses loisirs à écrire des chansons et leurs mélodies… puis, elle pense en faire une comédie musicale, avec quelques 9 ou 10 personnages…

le titre d’alors: « moi?  je suis dans le carton »,

c’est l’histoire d’un SDF très classe, il a encore sur le dos son « frac » très élimé voire déchiré, et garde vissé sur  la tête son  « haut de forme » informe et décoloré…

son habitat, fait de grands cartons, se trouve à la porte d’un cabaret d’où sortent les artistes et le public… chacun y va de son avis sur la soirée, défilent alors un vieux monsieur accroché à sa canne et au bras de son petit fils qui l’a emmené là pour son 80ème anniversaire… puis, un couple plutôt dépareillé, lui petit et chétif, elle énorrrrme… on y rencontre encore une artiste transsexuelle, une péripatéticienne, un râleur qui discute avec un optimiste des îles là-bas loin…

d’un tripot sortent des joueurs, plumés comme il se doit, etc….

trop de monde sur scène d’où, une première réduction des effectifs, puis, arrive la rencontre entre Mô et Bix alias le spé psy, alias Vincent Valiente-Moro…

le spectacle change une nouvelle fois de dimensions, de peau devrais-je dire car il s’appelle désormais: « les dix maux de Mô dits »…

Vincent qui a le sens des formules lance un nouvel intitulé qui sera adopté à la majorité des deux voix qui comptent: « Lady Mô et ses cas barrés »

Nous y sommes!

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*